Un homme sportif fait des tractions lestées avec un gilet de musculation.

Traction lestée : Conseils et programmes pour progresser

En sollicitant principalement le dos, les biceps et les épaules, les tractions lestées sont devenues un exercice incontournable en musculation, CrossFit et en callisthénie.

Intégrer des tractions lestées à ton programme peut révolutionner ta façon de t’entraîner au quotidien. 

Mais pourquoi opter pour cette variante plus difficile ? 

Aujourd’hui, nous te proposons un guide complet pour que tu puisses toi aussi réaliser des tractions lestées comme ton athlète préféré !

Pourquoi faire des tractions lestées ?

En plus de renforcer ton égo de “go muscu”, faire des tractions lestées présente de nombreux avantages qui peuvent transformer ton approche de l’entraînement.

Amélioration de la force

L’ajout de charges supplémentaires améliore considérablement la force musculaire. Cela incite tes muscles à recruter plus de fibres musculaires pour effectuer chaque répétition, améliorant par conséquent leur puissance générale.

Augmentation de la masse musculaire

Les charges supplémentaires favorisent l’hypertrophie, car les muscles répondent à un stress plus important pendant l’effort. De ce fait, tu observes une augmentation de ta masse musculaire au niveau des dorsaux, des biceps et des avant-bras.

Progression continue

Une fois que tu maîtrises les tractions avec le poids de ton corps, intégrer des tractions lestées constitue un défi supplémentaire. Cela t’évite ainsi la stagnation et te permet une progression constante.

Renforcement du grip

Accroître le poids exerce une pression supplémentaire sur ton grip. Ainsi, cela aide à développer la force des mains et des doigts ! Un critère essentiel pour diverses disciplines sportives comme la musculation, le CrossFit, l’escalade ou encore l’haltérophilie.

Les équipements nécessaires pour les tractions lestées

Avoir le bon matériel est crucial pour exécuter des tractions lestées efficacement et en toute sécurité. Voici quelques équipements qui te permettront de réaliser des tractions lestées à la perfection :

Ceinture lestée

Une ceinture de lestage spécialement conçue pour ajouter des poids est essentielle. Cette ceinture doit être confortable, durable et capable de supporter différents niveaux de poids.

Gilet lesté

Un gilet lesté est une alternative qui répartit uniformément le poids sur le haut de ton corps. C’est un excellent choix pour ceux qui trouvent inconfortable l’utilisation des ceintures de lestage. 

De plus, un bon gilet te permettra de réaliser tout type de mouvement au poids du corps, notamment des pompes ou des air squats.

Barre de traction

Une barre de traction robuste et bien fixée est indispensable. Cela assure la stabilité et minimise les risques de blessures lors de l’exécution des mouvements. Tu peux aussi partir sur la formule plus haut de gamme qui est ni plus ni moins que la chaise romaine.

Sac à dos

Utiliser un sac à dos rempli de poids adéquats constitue une méthode simple et accessible pour commencer les tractions lestées. 

Assure-toi toutefois que le sac soit solidement fixé et qu’il ne gêne pas tes mouvements. Il s’agit de l’option la plus économique, car nous avons tous un sac à dos chez nous.

Comment faire une traction lestée ?

Une technique correcte est fondamentale pour maximiser les bénéfices et prévenir les blessures durant les tractions lestées. De ce fait, nous te recommandons de bien respecter chaque étape ci-dessous :

Position de départ

Commence avec une prise légèrement plus large que la largeur des épaules. Assure-toi que ton grip est ferme, mais pas excessivement tendu. Les pieds ne doivent pas toucher le sol une fois suspendu. 

Conseil de coach : Pour un meilleur grip, tu peux aussi te procurer de la magnésie. C’est un produit utilisé par les plus grands gymnastes en quête de performance.

Mouvement de traction

Lorsque tu commences à te tirer vers le haut, engage tes omoplates vers le bas et en arrière avant même de fléchir les coudes. Concentre-toi sur l’utilisation de tes muscles dorsaux alors que tu montes :

  • Ne te balance pas : maintiens ton corps stable pour engager correctement les muscles ciblés.
  • Contrôle la descente : reviens lentement en position de départ pour accentuer le travail des muscles antagonistes.

Respiration

Prends une inspiration profonde juste avant le début du mouvement et expire en montant. Cette coordination de la respiration aidera à stabiliser ton tronc et te fournira plus de puissance.

Nos conseils pour effectuer des tractions lestées en toute sécurité

Échauffement approprié

Avant de commencer tes tractions lestées, un échauffement complet est nécessaire pour préparer tes muscles et éviter les blessures. Combine des exercices de mobilisation articulaire avec quelques séries de tractions sans poids pour activer les muscles concernés.

Avoir un mouvement correct

Maintenir une forme correcte tout au long du mouvement est crucial pour éviter les blessures et maximiser l’efficacité de l’exercice. 

Garde toujours la tête alignée avec la colonne vertébrale, engage les abdominaux et évite de balancer ton corps lors de la montée et de la descente.

Progression graduelle

Si tu débutes aux tractions lestées, commence par ajouter un poids léger et augmente graduellement la charge. Commencer trop lourd peut provoquer des blessures et limiter tes capacités à effectuer des répétitions correctes.

Commence par ajouter un poids léger, environ 5 à 10 % de ton poids corporel, et augmente progressivement. Il est impératif de ne pas surcharger dès le départ pour éviter les blessures.

Utilisation de sangles de poignet

Les sangles de poignet peuvent offrir un soutien supplémentaire en cas de fatigue grippeuse, surtout lorsque tu progresses avec des poids plus lourds. 

Elles aident à maintenir une prise ferme sur la barre, te permettant ainsi de concentrer pleinement tes efforts sur les muscles ciblés.

Les différentes variantes de tractions lestées

Si tu veux aller plus loin avec les tractions lestées, voici différentes variantes possibles :

Tractions lestées en supination 

Ce type de traction vise particulièrement les biceps tout en renforçant les muscles du dos. Adopter une prise en supination (paumes tournées vers vous) rend cet exercice idéal pour cibler davantage les bras.

Tractions lestées en pronation

Idéales pour accentuer le travail des dorsaux, une prise en pronation (paumes tournées vers l’extérieur) contribue également à renforcer les épaules et les trapèzes, enrichissant ainsi la diversité de ton entraînement.

Techniques avancées

Pour les athlètes expérimentés, essayer des tractions avec une amplitude partielle ou des pauses isométriques peut grandement augmenter l’efficacité de leurs séances. 

Ces méthodes introduisent de nouvelles formes de stress mécanique, stimulant davantage la progression musculaire.

Les erreurs courantes et comment les éviter

Même les athlètes expérimentés peuvent commettre des erreurs lorsqu’ils commencent à réaliser des tractions lestées. Voici comment les éviter.

Balançoire excessive

Se balancer pendant les tractions réduit l’efficacité de l’exercice et peut entraîner des blessures. 

Pour éviter cela :

  • Ralentis : exécute le mouvement de manière contrôlée.
  • Renforce ton corps : un tronc fort aide à maintenir la stabilité.

Mauvais alignement du coprs

Maintenir un bon alignement du corps assure que tu utilises les bons muscles et réduises les risques de blessure. 

Toujours vérifier que :

  • Tête droite : ne tends ni n’abaisse ton cou.
  • Dorsales engagées : Ne laisse pas tes épaules se hausser.

Surcharge trop importante

Augmenter trop vite le poids additionnel peut stagner tes progrès ou causer des blessures.

  • Suis une progression graduelle : n’augmente les charges qu’à mesure que ta force s’accroît naturellement.
  • Respecte tes capacités : évite de forcer au-delà de tes limites actuelles.

Négliger l’échauffement

Un échauffement adéquat est indispensable pour préparer les muscles et les articulations à l’effort intense des tractions lestées. Un corps bien préparé exécutera mieux l’exercice et réduira les risques de blessure.

Exemples de programmes de traction lestée

Il existe divers programmes adaptés aux besoins spécifiques et au niveau de chaque athlète. Voici quelques exemples pour démarrer efficacement.

Programme pour débutant

Destiné aux beginners, ce programme vise à habituer ton corps aux tractions lestées avec une progression lente.

  1. Semaines 1-4 : 2 séries de 5 tractions lestées avec 5 kg additionnels.
  2. Semaines 5-8 : 3 séries de 6 tractions, augmentant progressivement à 7 kg.

Programme intermédiaire

Pour ceux ayant déjà une certaine aisance avec des tractions régulières et légères.

  1. Semaine 1-4 : 3 séries de 8 tractions avec 10 kg supplémentaires.
  2. Semaine 5-8 : 4 séries de 10 tractions, en augmentant le poids jusqu’à 12 kg selon sa tolérance.

Programme avancé

Conçu pour les athlètes avec au minimum 2 ans d’expérience qui cherchent à repousser leurs limites.

  1. Semaines 1-4 : 4 séries de 10 tractions avec 15 kg de poids additionnel.
  2. Semaines 5-8 : Progression vers 20 kg, tout en surveillant constamment la qualité du mouvement.

Séances complémentaires pour optimiser les tractions lestées

En complément des tractions lestées, certains exercices peuvent renforcer les groupes musculaires secondaires et améliorer tes performances globales.

Rowing horizontal

Le rowing sollicite également le dos de manière similaire aux tractions, aidant à équilibrer la force musculaire.

Extensions lombaires

Cet exercice cible spécifiquement le bas du dos et assure une solidité lombaire essentielle pour des tractions sécuritaires.

Travail du grip

Renforcer ton grip avec des exercices comme les soulevés de terre améliorent ta capacité à tenir fermement la barre lors des tractions lestées.

Comment progresser en tractions lestées ?

Planification de ton entraînement

Établir un plan d’entraînement structuré est essentiel pour progresser efficacement. Alterne entre des jours de tractions lestées et des jours de repos pour permettre à tes muscles de récupérer et de se développer correctement. 

Inclus également d’autres exercices de musculation complémentaire afin d’éviter un déséquilibre musculaire.

Enregistrement de tes progrès

Suivre tes performances en notant le nombre de répétitions, les séries effectuées et le poids utilisé aide à mesurer ta progression et à ajuster ton plan d’entraînement en conséquence.

Utilise un journal, une application mobile ou un tableau de suivi pour garder un œil attentif sur tes avancées.

Les records célèbres et inspiration pour rester motivé

Quelques exploits notables peuvent inspirer chacun de nous à pousser nos propres limites. Des athlètes tels que David Goggins ont établi des records incroyables en matière de tractions, démontrant l’impact d’un programme de traction lestée rigoureux et bien exécuté.

David Goggins

Cet ancien Navy SEAL détient le record mondial Guinness pour le plus grand nombre de tractions réalisées, soit 4030 en 24 heures, attestant de l’importance d’un esprit solide autant que d’un corps fort.

Kenta Seki

Kenta Seki, un parmi les entraîneurs les plus connus, ajoute souvent des tractions lestées à ses programmes pour contribuer à développer une forme physique impressionnante chez ses clients.

Conclusion

Implémenter des tractions lestées dans ta routine d’entraînement présente donc de nombreux bénéfices pour toute personne qui cherchent à améliorer sa force, augmenter sa masse musculaire, et progresser continuellement. 

Alors, choisis judicieusement ton équipement, respecte l’ordre et la structure des séances et pratique de bonnes techniques pour maximiser tes succès tout en minimisant les risques de blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

UNIQUEMENT CE WEEK-END !

promo produits eric favre